ORGANISATION AEB MOIS DE MAI ET JUIN

Suite aux jours fériés et aux prochains week end de compétition, les AEB devront organiser les cours autrement sur les mois de mai et juin:

Mercredi 1er mai et mercredi 8 mai aucun cours ne sera maintenu car ils sont fériés et que nous n’avons pas les locaux.

Vendredi 17 mai pas de cours de cross training ni d’aérobic compétition à la Palestre

Vendredi 17 mai la Strong Zumba à Folléa sera remplacé par un cours de Zumba Fitness de 19h30 à 20h15

Samedi 18 mai pas de cours de Coupe Formation et TRB Poussine à Bissy

Samedi 18 mai le cours de pilates sera remplacé par un cours de renforcement doux et stretching.

Jeudi 30 mai, vendredi 31 mai et samedi 1er juin aucun cours ne sera maintenu suite au week end de l’ascension

Vendredi 7 juin la Strong Zumba à Folléa sera remplacé par un cours de Zumba Fitness de 19h30 à 20h15

Samedi 8 juin pas de cours de Zumba Fitness à Folléa + le cours de renforcement musculaire sera déplacé plus tôt de 10h45 à 11h30

–  Samedi 15 juin suite au gala, aucun cours ne sera maintenu (Palestre, Bissy, Jacques Prévert) sauf pour le fitness à Folléa 

Merci de votre compréhension

Les AEB GYM

HOMMAGE À JEAN CAILLET, CRÉATEUR DU CLUB DES AEB GYM CHAMBÉRY

Jean Caillet
Il était le fondateur de l’AEB…

Jean CAILLET nous a quittés, laissant les Amis de Bissy orphelins…
En 1959, à une époque où Bissy était encore une petite commune limitrophe de Chambéry, il avait créé ce club qui nous est tous si cher.
Il le présidait, il l’entraînait, et il n’avait pas son pareil pour bêcher le carré de sable qui servait de fosse de réception sous les anneaux… car à l’époque, la gym, c’était… dehors !

Actif au gymnase jusque dans les années 90, il ne dédaignait pas montrer « aux gamins » la bonne technique, car à soixante-dix ans il tirait encore des équerres parfaites.
C’était bien là la seule entorse à son immense humilité, qui n’avait d’égale que le nombre de reconnaissances de l’Etat pour services rendus (Croix de Guerre, Ordre National du Mérite, Légion d’Honneur) ou la diversité de ses investissements (enseignement spécialisé, vie publique, fédérations sportives…)

Président d’honneur du club, il assistait encore voici quelques mois à nos divers galas.

Il a rejoint le paradis des gymnastes. Nul doute qu’ils seront nombreux à l’accueillir. Il paraît même qu’ils ont déjà monté le portique à anneaux, son agrès préféré…
Mais nous, nous pleurons notre fondateur, notre ami, notre maître. Au revoir, Jean !