PAS DE COURS SAMEDI 15 DÉCEMBRE POUR TOUS LES LOISIRS ET FITNESS

Exceptionnellement pour ce samedi 15 décembre, tous les cours de loisirs et fitness qui ont lieu au gymnase de la palestre, au gymnase de bissy, à jacques prévert et à la salle folléa sont annulés suite à une manifestation importante (compétition qualificative aux championnats de France) que nous organisons et nous avons besoin de tous nos cadres.
N
éanmoins les cours du samedi 22 décembre sont maintenus
Merci
 de votre compréhension

Les AEB GYM

GALA DE NOËL VENDREDI 14 DÉCEMBRE 2018

noelCette année, le Gala de Noël des AEB GYM CHAMBÉRY se déroulera au gymnase Jean Jaurès le Vendredi 14 Décembre 2018.

 – De 18h30 à 19h30 sont concernés toutes les sections Baby (Baby gym, Baby Danse, Baby GR, Baby Jump) + les Coupes Formations et les Federal B Aero.
Heure de présence pour les enfants: 18h
Père Noël à 19h30

– De 20h30 à 22h30 sont concernés toutes les autres sections loisirs (Eveil gym, Eveil GR, Eveil Danse, Zumba kids, Trampoline, Loisir Aero, Loisir GR, Multi activités, Cross training, Zumba Fitness et Step)
Heure de présence à 20h00
Père Noël à 21h20 lors de l’entracte

FINAL à 22h30 prévoir une tenue en blanc et rouge avec le maximum d’accessoires qui vous fassent penser à Noël.
Pour les tenues par groupe, se référer au cadre directement.

4€ l’entrée public / Gratuit pour les – de 12 ans accompagnés

Nous vous attendons nombreux venir assister à ce joli spectacle de fin d’année!

HOMMAGE À JEAN CAILLET, CRÉATEUR DU CLUB DES AEB GYM CHAMBÉRY

Jean Caillet
Il était le fondateur de l’AEB…

Jean CAILLET nous a quittés, laissant les Amis de Bissy orphelins…
En 1959, à une époque où Bissy était encore une petite commune limitrophe de Chambéry, il avait créé ce club qui nous est tous si cher.
Il le présidait, il l’entraînait, et il n’avait pas son pareil pour bêcher le carré de sable qui servait de fosse de réception sous les anneaux… car à l’époque, la gym, c’était… dehors !

Actif au gymnase jusque dans les années 90, il ne dédaignait pas montrer « aux gamins » la bonne technique, car à soixante-dix ans il tirait encore des équerres parfaites.
C’était bien là la seule entorse à son immense humilité, qui n’avait d’égale que le nombre de reconnaissances de l’Etat pour services rendus (Croix de Guerre, Ordre National du Mérite, Légion d’Honneur) ou la diversité de ses investissements (enseignement spécialisé, vie publique, fédérations sportives…)

Président d’honneur du club, il assistait encore voici quelques mois à nos divers galas.

Il a rejoint le paradis des gymnastes. Nul doute qu’ils seront nombreux à l’accueillir. Il paraît même qu’ils ont déjà monté le portique à anneaux, son agrès préféré…
Mais nous, nous pleurons notre fondateur, notre ami, notre maître. Au revoir, Jean !